visuel-mediatheque

Quintessence

Odontologie restauratrice - 1999

Lésions cervicales non carieuses : choix d'une thérapeutique adaptée

Jean-Claude HARTER et Michel DEGRANGE

En l’an 2006, notre type d’exercice changera, car, dans nos pays, les lésions non carieuses seront plus nombreuses que les lésions carieuses. A l’heure actuelle, leur thérapeutique restauratrice connaît un taux d’insuccès important en raison de :

Dr Sophie-Myriam Dridi - La survenue d'une maladie chronique grave entraîne d'importants bouleversements pour l'individu malade. Ces bouleversements sont à la fois, biologiques, psychologiques, physiques et comportementaux.L'équipe soignante qui inclut l'odontologiste et son assistante dentaire, doit s'adapter au contexte médical global.En plus de sa disponibilité et de son travail (consistant en la prise en charge des pathologies dentoparodontales et des complications liées à la maladie systémique ou aux médications), l'équipe soignante doit également :- soutenir le patient et son entourage sur une longue période- reconnaitre les mécanismes de défense exprimés par le patient, lesquels peuvent influer sur la thérapeutique et les prises de décision-favoriser l'éducation thérapeutique.Au travers de cas cliniques illustrant plusieurs situations de maladies chroniques, graves et courantes, toutes ces notions seront abordées au cours de la conférence.Dr Sylvie Jeanne - L'accumulation bactérienne est la principale cause des maladies parodontales et des lésions carieuses. L'hygiène bucco-dentaire joue donc un rôle essentiel dans la prévention de ces pathologies mais également dans l'efficacité et le succès de nos traitements. Malheureusement, de nombreux patients s'avèrent peu efficaces dans leur contrôle de plaque individuel. Alors que la population vieillit mais conserve plus longtemps ses dents, motiver les patients à adhérer au protocole d'hygiène bucco-dentaire reste difficile pour un large pourcentage de patients. Parallèlement, avec le développement de l'implantologie, l'obtention d'un contrôle de plaque efficace devient une condition du succès thérapeutique. Ceci augmente la nécessité de protocoles d'éducation thérapeutique améliorant la compliance de nos patients d'autant plus que celle-ci tend à diminuer dans le temps.Plusieurs études ont montré que la compliance aux mesures d'hygiène bucco-dentaire augmentait dès lors qu'une composante psychologique accompagnait les instructions et plusieurs modèles ont alors été développés. Dans cette conférence, nous vous exposerons une méthode originale d'entretien motivationnel basé sur la théorie de Leventhal. Elle permet d'augmenter la compliance des patients, comparée à une méthode habituelle d'instructions des techniques d'hygiène orale. L'entretien motivationnel pendant lequel sont prodiguées les informations et les instructions de contrôle de plaque individuel dure environ 20 minutes, soit approximativement le même temps qu'une séance d'instructions d'hygiène orale conventionnelle.C'est une méthode simple pour conduire le patient au changement dans toutes les situations où la participation active de ce dernier est cruciale pour le succès thérapeutique. Ce protocole d'éducation thérapeutique des patients, simple dans son apprentissage, vous sera développé.Mme Christine Calvet - L'assistante dentaire tient un rôle primordial au sein du cabinet dentaire.S'il existe un mot clé pour la distinguer, ce serait Disponibilité. Et pourtant, elle doit s'acquitter de nombreuses tâches plus urgentes les unes que les autres : accueil, installation des patients, appels téléphoniques, stérilisation, gestion du stock et commandes, suivi des travaux de prothèse, travail à 4 mains et l'accompagnement du patient concernant le traitement, les devis, le paiement. L'assistante dentaire doit souvent gérer des situations difficiles, stressantes dans sa relation avec le patient mais aussi parfois avec le praticien.Cette gestion à laquelle elle n'est pas spécifiquement formée fait appel à sa propre personnalité, à son vécu personnel et à ses ressentis qui peuvent être empreints de carences, de souffrances, de blessures de la vie comme tout un chacun. Au sein de cette conférence, nous vous proposons de découvrir à travers une grille de lecture psychologique les différents types de personnalités et les réactions et positionnements en adéquation avec ces différentes structures caractérielles.Nous visiterons certains thèmes comme l'alliance thérapeutique, l'argent, le cadre de travail.

Conférenciers

DR ROBERT AZZI - Thérapeutiques chirurgicales parodontales
DR DENIS BOUTER - Thérapeutiques restauratrices
DR MICHEL DEGRANGE
DR MICHEL DEGRANGE - Thérapeutiques restauratrices
PR SONJA GLADYS
PR ADRIAN LUSSI - Facteurs chimiques : diagnostic et prévention
DR ELISABETH SARFATI - Occlusion et lésions cervicales non carieuses
DR MICHEL DEGRANGE - Une pathologie émergente, des étiologies multiples
DR JEAN CLAUDE HARTER

Bibliographie

GRIPPO J.O. - Abfraction : a new classification of hard tissued lesion of teeth. Journal of Esthetic Dentistry ; 3(1) : 14-9, 1991
HEYMANN H.O., STURDEVANT J.R., BAYNE S., WILDER A.D., SLUDER T.B. et BRUNSON W.D. - Examing tooth flexure effects on cervical restorations : a two-year clinical study (see comments). Journal of American Dental Association ; 122 (6) : 41-7, 1991
LEVITCH L.C., BADER J.D., SHUGARS D.A. et HEYMANN H.O. Non-carious cervical lesions. Journal of Dentistry ; 22 (4) : 195-207, 1994
NEWCOVSKY C.E. et ARTZI Z. Erosion-abrasion lesions revisited. Compendium of continuing Education in Dentistry ; 17 (4) : 416-8, 420-3, 1996.
imprimer