visuel-mediatheque

Quintessence

Chirurgie et Pathologie - 1999

Lésions principales de la muqueuse buccale : comment les reconnaître, comment les traiter ?

Jacky SAMSON

Bien reconnaître et prendre en charge des lésions trop souvent méconnues ou banalisées, tel est l’objectif de cette séance. Il s’agit également de préciser les rapports entre aphte et maladie de Behçet. Surveiller l’évolution d’un lichen pour déceler les signes de transformation. Tenir compte de l’apparition de souches résistantes dans le traitement actuel des candidoses.

Dr Christian Verner - Les lésions endo-parodontales présentent un réel challenge pour les praticiens car la question se pose assez rapidement à notre époque, sur l'intérêt d'une avulsion pour ne pas trop perdre d'os au bénéfice d'une reconstitution implanto-portée. Cette solution qui en fait n'est pas une solution de facilité sera à prendre après les éléments diagnostics et pronostics qui découlent de l'analyse des situations, en prenant bien conscience de ne pas avoir fait perdre une chance à nos patients. En effet la qualité des soins endodontiques et parodontaux permettent à ce jour en traitant la cause des problèmes et non ses effets, de conserver des dents au long terme souvent dans de bien meilleures conditions fonctionnelles et esthétiques, d'autant plus dans les secteurs antérieurs. Le traitement et le pronostic dépendront de l'origine de la lésion, de la vitalité de la pulpe, de la dissémination des agents infectieux dans l'environnement parodontal. Une pulpe vitale sera privilégiée pour un maximum d'expression des tissus présents dans la cicatrisation parodontale, mais bien évidemment un traitement endodontique adéquate sera proposé pour ne pas contaminer ou freiner la cicatrisation parodontale si la capacité de défense de la pulpe est dépassée, et inversement l'influence des affections parodontales sur l'endodonte. Nous verrons cette influence pour les traitements non chirurgicaux de surfaçages, de débridement ; mais aussi chirurgicaux de lambeaux d'accès pour la chirurgie réparatrice mais aussi pour la chirurgie régénératrice en utilisant ou pas de biomatériaux, y compris pour les techniques de chirurgies mini-invasives qui prennent tout leurs sens dans ce genre de lésions. Quand la partie endodontique est maitrisée, tout le savoir faire de la parodontologie va pouvoir s'exprimer pleinement en termes de fonction et d'esthétique. Cette séance permettra à tous d'évaluer les problèmes rencontrés sur ce genre de lésions mixtes, et de se donner les moyens d'y faire face de manières pragmatiques et pérennes. La parodontologie et l'endodontie forme une équipe gagnante pour la satisfaction du praticien et celle de nos patients.

Conférenciers

PR JACKY SAMSON
DR JEAN PIERRE CARREL - Diagnostic des principales lésions buccales : rôle de l'omnipraticien
DR SEBASTIEN MOLKO - Aphtes buccaux et maldie de Behçet : est-ce réellement la même entité ,
DR PHILIPPE LESCLOUS - Aphtes buccaux et maladie de Behçet : est-ce réellement la même entité ?
DR STEPHANE PESSOTTO - Lichen plan buccal : l'évolution est-elle toujours bénigne ?
DR YVON ROCHE - Candidoses buccales : faut-il craindre les résistances ?

Bibliographie

CARREL J.P., GEBRAN G., KUFFER R. : Aphtes et aphtose bucco-pharyngés. Real Clin 1997; 8 : 115-124LOMBARDI T, BUDTZ-JØRGENSEN E. :Candidoses buccales. Real Clin 1997; 151-163
MALHERBE E., DROCCO C., LOMBARDI T. : Lichen plan buccal et hépatite C. Real Clin 1997; 8 : 183-190
SAMSON J, CARREL J.P., GABIOUD F. Le lichen plan buccal. Rev Med Suisse Romande 1998; 118 : 57-60
SAMSON J., CARREL J.P., LOMBARDI T. : Candidoses buccales et infection à VIH. Med Buccale Chir Buccale 1998; 4 : 137-150
SAMSON J., KUFFER R. : Aphtes et aphtose (maladie de Behçet). Encycl Med Chir, Editions Techniques (Paris) Stomatol-odontol 22050 N10, 1992
imprimer