visuel-mediatheque

Quintessence

Odontologie pédiatrique - 2011

Préserver les tissus dentaires : du scellement à la restauration, quelles techniques et quels matériaux en odontologie pédiatrique ?

L’odontologie pédiatrique n’a pas échappé à la révolution silencieuse liée à l’essor de la dentisterie adhésive dans notre profession. Les techniques de mise en place de ces différents matériaux ont également considérablement évolué ces dernières années, aidé en cela par des méthodes de diagnostic plus affinées. Cette évolution permet au praticien de trouver la solution adéquate. Toutes les familles de matériaux (ciments verre-ionomères, résines composites...) trouvent leurs indications mais une utilisation rationnelle par le praticien en augmentera leur efficience. D’autant plus que dans chaque famille, la recherche a permis de faire évoluer ces matériaux en jouant sur leur composition et donc leurs propriétés. Les évolutions significatives touchent les matériaux de restauration et les matériaux dits préventifs (scellement de sillons). Autant de questions auxquelles nous essaierons de répondre en tenant compte à la fois du risque carieux individuel et du degré de compliance de l’enfant (et de ses parents !) aux séances de soins.XXXX

Dr. Catherine Galletti - La prise en charge d'un patient souffrant de nombreux désordres fonctionnels, infectieux ou esthétiques peut souvent s'avérer particulièrement compliquée pour l'omnipraticien. Il est parfois difficile de construire un plan de traitement cohérent car la gestion d'un tel cas fait souvent appel à plusieurs disciplines. Si, chez l'adulte, on pense souvent à la prothèse ou la chirurgie implantaire pour nous aider à gérer ces situations complexes, l'orthodontie peut s'avérer d'une aide précieuse dans de nombreuses cas. En effet, l'apport d'un temps orthodontique peut permettre d'obtenir une meilleure harmonie dento-maxillaire en améliorant l'alignement des dents et les rapports occlusaux, ou en permettant de créer des conditions optimales pour le remplacement de dents absentes. De nombreux cas complexes peuvent ainsi être transformés en cas relativement simples grâce à l'orthodontie. En outre, l'orthodontie actuelle offre un champ très important de possibilités thérapeutiques. L'utilisation des mini-vis comme moyen d'ancrage constitue une aide considérable dans de nombreux cas en permettant de réaliser des mouvements jusque là inédits, et souvent un gain de temps important. L'orthodontie linguale est également un avantage esthétique non négligeable lorsque l'on traite des patients adultes. La CFAO (Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur) a aussi fait une entrée extrêmement remarquée dans cette discipline. Il est en effet aujourd'hui possible de planifier virtuellement tout un traitement ODF et de fabriquer grâce à cette technologie les éléments nécessaires à ce traitement. On obtient ainsi, par exemple, des brackets individualisés et extrêmement fins s'adaptant, tels des onlays, à l'anatomie des dents du patient. Ces brackets permettent un positionnement optimisé de l'arc et donc un meilleur contrôle des forces à exercer et des mouvements à effectuer. Les objectifs de traitement sont ainsi visualisables à partir de maquettes, qui pourront constituer une aide précieuse à la communication entre les praticiens et le patient.Cependant, la difficulté réside alors souvent pour l'omnipraticien dans la connaissance des possibilités offertes par l'orthodontie, et dans la planification de ce temps orthodontique. En effet, comment reconnaître les situations apparemment complexes où un temps ODF pourrait s'avérer utile ? Quels sont les signes cliniques ou radiologiques que l'omnipraticien doit savoir dépister pour orienter un patient vers l'orthodontie ? Comment diagnostiquer une pulsion linguale ou une incompétence labiale ? Puis, comment communiquer avec un orthodontiste pour créer autour du patient une équipe thérapeutique efficace ? Peut-on faire de l'orthodontie chez des patients atteints de maladie parodontale ? Quelle place doit avoir ce temps orthodontique dans la chronologie du plan de traitement global ?A travers des exemples cliniques, nous répondrons à ces questions dans le but de permettre à l'omnipraticien d'intégrer harmonieusement et efficacement l'orthodontie dans un plan de traitement global.

Conférenciers

PR MICHELE MULLER BOLLA - Restaurations et nouveautés en odontologie pédiatrique : biomatériaux et dentisterie a minima, diagnostic
DR FREDERIC COURSON
DR AMIR CHAFAIE - Prise en charge thérapeutique des dents permanentes antérieures : traumatisme et dyschromies
DR MATHIEU DERBANNE - Amélioration de l'efficacité clinique de nos scellements de sillons (ou quand la recherche in vitro rejoint la clinique)

Bibliographie

Restaurations coronaires sur les dents permanents immature
COURSON F., VITAL S., MULLER-BOLLA M.
EMC, sous presse
Restaurations des dents temporaires
COURSON F., JOSEPH C., SERVANT M., BLANC H., MULLER-BOLLA M. - 2009
EM, Médecine buccale, 28-725-F-10
Determinantion and communication of color using the five color dimensions of teeth
VANINI L., MANGANI FM. - 2001
Pract Proced Aesthet Dentistry ; 13 (1) : 19-26
Comprendre et pratiquer la micro-abrasion amélaire
CHAFAIE A. - 2010
Le Fil dentaire : 51 : 16-18
Appréciation du risque carieux et indications du scellement prophylactique des sillons des premières et deuxièmes molaires permanentes chez les sujets de moins de 18 ans
HAS - 2005
http://www.has-sante.fr. Novembre
Pit and fissure sealants for preventing dental decay in the permanent teeth of children and adolescents (Cochrane Review)
AHOVUO-SALORANTA A., HIIRI A., NORDBLAD A., WORTHINGTON H., MÄKELÄ M. - 2008
The Cochrane Database Syst, 8, CD001830
Evidence-Based Clinical Recommendations for the Use of Pit-and-Fissure Sealants: A Report of the American Dental Association Council on Scientific Affairs
BEAUCHAMP J., CAUFIELD PW, CRALL J.J., DONLY K., FEIGAL R., GOOCH B., ISMAIL A., et al. - 2008
J Am Dent Assoc, 139(3):257-68
imprimer