IFRO Institut français pour la recherche odontologique


Les urgences médicales au cabinet dentaire

Tout chirurgien-dentiste peut être confronté dans son cabinet à une situation d’urgence médicale. L'Association dentaire française contribue donc activement à plusieurs actions pour aider les praticiens à répondre au mieux à ces situations. 

Un Dossier de l'ADF
 

publié en 2009 et mis à jour en 2011 - épuisé au 1er janvier 2017, en cours de relecture et correction pour une nouvelle mise à jour

En 2009, l’ADF s’est engagé sur ce sujet en réalisant un mémento sur la prise en charge des situations d’urgence médicale au cabinet dentaire. Une mise à jour de ce document a été faite en 2011 pour suivre les dernières recommandations internationales.

Les données scientifiques dans ce domaine évoluent rapidement. Afin de maintenir les connaissances et les procédures à jour, il est nécessaire de mener des travaux de recherche, notamment pour mieux connaître les urgences réellement rencontrées par les praticiens dans leurs cabinets.


Une étude nationale sur la survenue des urgences médicales au cabinet dentaire

menée entre avril et juillet 2012

C’est pourquoi, dans la continuité du travail réalisé en 2009 et 2011 et des séances de formation aux gestes d’urgences du Congrès de l'ADF, une enquête a été menée entre avril et juillet 2012 sur la survenue des urgences médicales au cabinet dentaire. Cette étude s’adressait à tous les chirurgiens-dentistes en exercice, omnipraticiens et spécialistes, qu’ils soient  salariés ou libéraux. L’un des enjeux était de pouvoir déterminer le matériel nécessaire et suffisant dont les praticiens ont réellement besoin pour faire face à une situation d’urgence médicale dans leur cabinet.

Cette enquête a été réalisée grâce à la mise en ligne sur le site de l'ADF d'un questionnaire anonyme et gratuit auquel 23 000 praticiens ont été invités, par emailing, à répondre.  Elle a donné lieu à un article paru dans la revue Médecine Buccale Chirurgie Buccale. 


MBCB-logo Un article dans la presse professionnelle

paru en 2014

Med Buccale Chir Buccale 2014;20:3-12
Medical emergencies in dental practice
Florian Laurent, Pascal Augustin, Scott T Youngquist et Nicolas Segal

Résumé de l'article
Introduction : La chirurgie dentaire est une activité clinique au cours de laquelle une urgence médicale peut survenir. Les chirurgiens-dentistes doivent se préparer à les gérer efficacement. 

Méthodes : Nous avons contacté 25 535 dentistes français et belges par le biais d’un sondage en ligne qui comprenait 37 questions. Ce questionnaire portait sur les urgences médicales auxquelles ils ont été confrontés, l’équipement d’urgence à leur disposition, leur formation et une auto-évaluation de leurs compétences dans la gestion des urgences médicales. 

Résultats : 1 344 ont été inclus. L’incidence des urgences médicales était de 2,1 événements par dentiste par an, principalement des malaises vagaux, des hypotensions orthostatiques ou des hypoglycémies. Les urgences vitales et les arrêts cardiaques sont rares, mais ils se rencontrent néanmoins (0,003 arrêt cardiaque par dentiste par année de pratique). Près d’un dentiste sur cinq n’avait pas de matériel d’urgence. Alors que de nombreux praticiens sont équipés d’oxygène (66,8 %) ou d’un tensiomètre (64,5 %), peu possèdent un défibrillateur (7,7 %). Près de 10 % des praticiens déclarent ne jamais avoir été formés pour la prise en charge des urgences médicales. Pour 40 % des praticiens formés, la dernière formation a eu lieu il y a plus de 4 ans. Une large majorité des praticiens se sentent capables de gérer un malaise, tandis que moins de la moitié se sentent en mesure de gérer un arrêt cardiaque. 

Conclusions : Les chirurgiens-dentistes rencontrent des urgences médicales dans leur pratique, la plupart bénignes, mais aussi, plus rarement, des urgences graves ou un arrêt cardiaque. Des efforts doivent être faits dans la formation des chirurgiens-dentistes concernant la gestion des urgences médicales au cours de la formation initiale et continue. L’équipement d’urgence recommandé pour les cabinets dentaires doit être réduit au minimum nécessaire afin d’augmenter le nombre de cabinets correctement équipés.

Imprimer le résumé

Lire l'article complet  (en anglais)

L’ADF remercie la revue Médecine Buccale Chirurgie Buccale et la Société Française de Chirurgie Orale pour leur autorisation de publication.


dernière mise à jour janvier 2017

 Dossiers ADF Urgences médicales au cabinet dentaire

Développement durable au cabinet dentaire


Les chirurgiens-dentistes s'engagent dans une stratégie de responsabilité sociale et environnementale

annee-DD-2014semaine du développement durable— Avril 2014 : dans le cadre de la Semaine du Développement durable, organisée par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie du 1er au 7 avril, l’ADF met en place une e-campagne de sensibilisation et d’information sur les gestes éco-responsables au cabinet dentaire. Cinq tweets sont envoyés tous les jours pour aider les praticiens à agir concrètement en faveur du développement durable dans leurs cabinets. Économies d’eau, d’énergie, réduction et recyclage des déchets, consommation responsable… quelques idées de gestes simples et d’actions pour améliorer l’impact de nos activités sur l’environnement.
#SDD2014 #semaineDD sur Twitter logo_blue_25x20 @adfasso
 

Arthur, héro de la websérie Tooth Responsable— Juillet 2014 : l'ADF diffuse sa première lettre d'information sur sa démarche RSE et lance la web série en cinq épisodes "Tooth responsables" dont le héros, Arthur, chirurgien-dentiste éco-responsable, découvre au fil de ses interrogations toutes les manières d'inscrire son exercice dans le développement durable.  

nuage-mots-vertsvisuel-Barometre-ADF-DD 300

— Septembre 2014 : lancement du 3ème Baromètre ADF du développement durable

Dans le cadre de la démarche Développement durable initiée en 2012, l'ADF lance auprès de l'ensemble des praticiens exerçant en libéral, son 3ème baromètre sur le développement durable. Ce baromètre permet de mesurer les avancées par rapport à la première édition et de constater les changements dans la perception des chirurgiens-dentistes.
Découvrez ici les résultats de l'enquête
 Interview du Dr Pau Cattaneo sur le développement durable au cabinet dentaireÀ regarder : Dentiste écolo, des mesures contre le gaspillage
Comment faire sa révolution verte au cabinet dentaire ? Tous les bons gestes expliqués par le Dr Paul Cattanéo dans l'émission Le magazine de la santé - France 5 - 31 mars 2014

annee-DD-2013Les gestes du développement durable au cabinet dentaire- Un deuxième baromètre Développement durable est lancé en septembre-octobre 2013. Voir les résultats  

— Novembre 2013 : à l'occasion de son Congrès annuel, où le développement durable est encore une fois mis à l'honneur sur un stand dédié, l'ADF publie un nouveau guide qui présente Des gestes simples pour un résultat efficace et insiste sur la responsabilité environnementale de la profession dentaire dans son communiqué de presse Le chirurgien-dentiste, acteur de santé publique éco-responsable


À regarder : Comment rendre notre exercice plus vert ? 

Interview de Julien Laupie, secrétaire général adjoint de l'ADF, au Congrès 2013, suite à la séance Carrefour professionnel du 29 novembre consacrée au développement durable

 
annee-DD-2012Le développement durable au cabinet dentaireLe projet d'une démarche RSE (responsabilité sociétale des entreprises) pour la profession dentaire est initié : 

— Un premier baromètre début 2012 permet de cerner la compréhension et la perception de la profession sur ces sujets et de mettre en évidence les actions existantes dans les cabinets dentaires.


— À l’issue de cette analyse, une Charte de développement durable de l’ADF est élaborée et diffusée à l’ensemble des praticiens. La thématique est intégrée au Congrès 2012 avec la publication du Guide du développement durable et l’installation d’un stand et de plusieurs animations ; à cette occasion, de nombreuses signatures sont recueillies pour témoigner de l’engagement de la profession à soutenir cette démarche initiée par l’ADF.

L’état des lieux réalisé au début de l’année 2012 montre un terrain très favorable au déploiement de démarches autour de la notion de développement durable. L’ADF a choisi de donner une suite à ces premiers actes et de définir une stratégie de responsabilité sociale et environnementale de la profession dentaire.


À regarder : Pourquoi l’ADF s’investit dans le développement durable
 

Interview de Julien Laupie, secrétaire général adjoint de l’ADF, au Congrès 2012



dernière mise à jour : 11 septembre 2015

Traçabilité et Matériovigilance

Arrêté du 24 Mars 1997

Un arrêté du 24 Mars 1997 fait Obligation de signalement des incidents ou risques d'incidents liés à l'usage de matériaux et de dispositifs médicaux sur des imprimés spéciaux dont la forme, très semblable à ce qui est pratiqué dans d'autres pays européens, a été enregistrée par le Centre d'enregistrement et de révision des formulaires administratifs (Cerfa). Il s'agit d'une fiche de signalement très sommaire mais qui déclenche l'ouverture d'un dossier auprès du Ministère.
Dans ce contexte, et aux termes de la loi, il est fait obligation à chaque praticien de signaler tout incident et risque d'incident sur ces formulaires.

 

Guide de la Matériovigilance paru dans le n°48 des "Informations hospitalières"

Ce guide est destiné à tous les professionnels de santé qui sont concernés par les dispositifs médicaux et qui, de ce fait, peuvent être conduits à signaler des incidents ou risques d'incidents mettant en cause ces dispositifs médicaux.

Article L5211-1 du code de la Santé Publique : "On entend par dispositif médical tout instrument, appareil, équipement, matière, produit d'origine ni humaine ni animale ou autre outil utilisé seul ou en association, y compris les accessoires et logiciels, intervenant dans son fonctionnement, destiné par le fabricant à être utilisé chez l'homme à des fins médicales ...

Donnent lieu obligatoirement et sans délai à déclaration par le fabricant, les utilisateurs, et les tiers en ayant eu connaissance, les incidents ou les risques d'incidents mettant en cause un dispositif ayant entraînés ou susceptibles d'entraîner la mort ou la dégradation de l'état de santé d'un patient, d'un utilisateur ou d'un tiers.

Donnent lieu facultativement à un signalement les incidents suivants :
- réaction nocive et non voulue se produisant lors de l'utilisation d'un dispositif médical conformément à sa destination ;
- réaction nocive et non voulue résultant d'une utilisation d'un dispositif médical ne respectant pas les instructions du fabricant ;
- tout dysfonctionnement ou toute altération des caractéristiques ou des performances d'un dispositif médical.
- contre-indication erronée, omission et insuffisance dans la notion d'instruction, le mode d'emploi ou le matériel de maintenance.

En l'absence de correspondant local de matériovigilance, les signalements doivent être faits directement auprès du Ministre chargé de la santé lorsqu'il sont effectués par des professionnels de santé exerçant à titre libéral ou par des fabricants ou leurs mandataires."

Télécharger le formulaire interactif de signalement d'incident ou rendez-vous sur le site http://www.sante.gouv.fr/ rubrique "formulaires"

Afssaps
Direction de l'évaluation des dispositifs médicaux
Département des Vigilances
143-147 bd Anatole France
93285 SAINT DENIS Cedex
Télécopie : 01 55 87 37 02
Pour plus d'informations

Il faut préciser que l'objectif de la matériovigilance est de constituer un système d'assurance collective contre les risques liés à l'utilisation des dispositifs médicaux. Le signalement d'incident ne doit constituer en aucun cas un moyen pour résoudre un conflit entre un utilisateur et le fournisseur du dispositif.

TDIO

TDIO

Transfert des

données informatiques

en odontologie



Commission informatique de l'ADF

Délivrer aux éditeurs de logiciels de gestion de cabinet un agrément garantissant des fonctionnalités indispensables à notre pratique, voici quel a été l’objectif prioritaire de la commission Informatique au cours de l’exercice passé.

Depuis l’apparition, dans les années 80, de l’informatique dans nos cabinets dentaires, l’ADF s’est toujours intéressée aux progrès informatiques. Elle s’est ainsi appliquée à suivre et aider les utilisateurs à faire face aux difficultés qu’ils pouvaient rencontrer :
- respect des multiples réglementations liées à l’exercice professionnel ou à l’utilisation d’un matériel informatique ;
- relations entre les éditeurs de logiciels dentaires et les chirurgiens-dentistes.

La norme TDIO

C’est à cette fin que l’ADF a soutenu, au début des années 90, le DSIO : un agrément donné aux logiciels dentaires offrant aux praticiens l’opportunité de changer de logiciel tout en conservant les données essentielles générées avec le précédent. Mais, l’évolution des programmes informatiques et leurs nouvelles fonctionnalités ont démontré les limites du DSIO. C’est pourquoi, la commission Informatique de l’ADF a établi un cahier des charges pour permettre d’agréer des fonctionnalités essentielles : l’importation et l’exportation de données d'un logiciel à un autre sans perte de données. C’est ainsi qu’est née la marque "Transfert des données informatiques en odontologie" (TDIO).

Cette marque a pour objet de certifier tous les logiciels de gestion de cabinet dentaire, quel que soit leur éditeur. Cet agrément garantira :
- à chaque utilisateur d’un logiciel TDIO à jour, de pouvoir, notamment, transférer un certain nombre de données vers un autre logiciel TDIO ou un prestataire extérieur ;
- à chaque praticien, la possibilité de rester propriétaire de ses données, de ses dossiers patients et comptables.

Une déclinaison licence de logiciel et maintenance assurera des droits et des devoirs équilibrés entre les éditeurs de logiciels ou leurs distributeurs et les praticiens.

Un concept plus performant

Ce TDIO se veut également prospectif. Les chirurgiens-dentistes ne sont pas à l’abri de perdre leurs dossiers imageries(radiographies). Une évolution « imagerie», imposant un standard universel pour ces fichiers, est prévue pour endiguer le problème. Il nous faudra quelques années pour imposer ce standard, mais l’environnement règlementaire du cabinet dentaire (relation interprofessionnelle, DMP) en précipitera peut-être le besoin. Les premières demandes d’agrément sont actuellement à l'étude.

Dernière mise à jour janvier 2017

Certification

ADF, Afnor, LNE : les trois partenaires de la certification dentaire


L’Association française de normalisation (Afnor) représente la France  dans les instances internationales de normalisation que ce soit auprès du CEN en Europe ou de l’ISO à l’international. Une convention lie l’ADF à l’Afnor dans le cadre notamment de l’animation du secrétariat du GT terminologie de l’ISO TC106 dont l’ADF a la charge du secrétariat  par l’intermédiaire d’un de ses experts.
Enfin, l’Afnor a délégué à l’ADF l’organisation de la session 2012 de l’ISO TC106 qui s'est réunie à Paris du 30 septembre au 6 octobre 2012. L'Afnor asiègeait au Comité d’organisation et assistait l’ADF dans l’organisation de cet événement.

Le partenariat entre l’ADF, l’Afnor et le Laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE) se poursuit dans le domaine de la normalisation des produits et matériels dentaires.
Sur la base d’un cahier des charges, allant au delà des spécifications des normes internationales et élaboré en concertation avec des chirurgiens-dentistes, des essais sont réalisés par le LNE.
Les produits qui satisfont à ce cahier des charges peuvent recevoir la marque "ADF conseille NF".


Marque NF et marquage CE
On confond souvent à tort marquage CE et marque NF. Le marquage CE, que l'on trouve sur de très nombreux produits industriels, n'est pas une marque de certification qualité, mais, selon les termes du Journal officiel des Communautés européennes, "un marquage de conformité obligatoire, indiquant que les produits respectent toutes les dispositions des Directives Européennes traitant des questions de sécurité, de santé publique, de protection des consommateurs ou d'autres exigences essentielles d'intérêt communautaire". Le label CE n'est donc, selon le même texte, qu'un " passeport pour les produits industriels leur permettant de circuler librement dans tout l'espace économique européen".

 
Liste des produits dentaires admis à la marque NF-Dentaire
Pour consulter la dernière liste en date, rendez-vous sur le site du Laboratoire National de métrologie et d'Essais

imprimer