visuel-presse-communication


Haut

Pathologie/Chirurgie



Les allergies en chirurgie dentaire
Version : 1997

Les allergies font partie des maladies en nette progression en cette fin de 20ème siècle. On estime que les individus allergiques représentent 10 à 20% de la population. Ces affections posent de multiples problèmes tant par la multiplicité des produits ou substances responsables que par les variétés de forme et de gravité des manifestations cliniques observées.
Si certains produits ou matériaux utilisés en chirurgie dentaire peuvent être à l’origine de réactions allergiques, il faut cependant bien distinguer deux situations différentes.

- Les allergies médicamenteuses

Il y a d’abord tous les produits médicaux et les médicaments couramment utilisés, non seulement en chirurgie dentaire, mais dans l’ensemble de la pratique médicale : latex, antiseptiques, anesthésiques, antibiotiques, antalgiques... C’est avec ces substances que les réactions allergiques sont les plus fréquentes. Elles peuvent survenir pour la première fois au cours de soins dentaires, mais le plus souvent le patient connaît déjà son allergie, c’est pourquoi le chirurgien dentiste questionne chaque patient, lors d’un interrogatoire médical, sur ses antécédents allergiques afin de ne pas prescrire ou utiliser un produit allergisant. Il faut préciser que les allergies aux anesthésiques locaux sont très rares et le plus souvent diagnostiquées par excès.

- Les allergies aux matériaux dentaires

Viennent ensuite, tous les matériaux plus spécifiquement utilisés pour des reconstitutions dentaires ou prothétiques : amalgames, résines, métaux, composites... Pour ces matériaux, les réactions allergiques dans la cavité buccale sont exceptionnelles. L'hypersensibilité aux alliages contenant du nickel est connue et habituellement due au port de bijoux. Pour les autres matériaux, des cas ponctuels ont été signalés mais sans preuve formelle. Aussi, vu le très grand nombre d'actes de soins dentaires réalisés chaque jour, le risque de réactions allergiques à ces matériaux est extrêmement faible.

 
 
 
imprimer