visuel-presse-communication


Haut

Implantologie



Implantologie : comment retrouver une bouche toute neuve en une seule séance ?
Version : 2006
Auteur : Michel Pompignoli

Arrivé édenté, le patient repart avec une bouche « toute neuve » ! Grâce à un système de numérisation conçu en Suède, il est aujourd’hui possible de remplacer toutes les dents absentes d’un même maxillaire en positionnant les implants et les prothèses le jour même.

Les débuts de l’implantologie moderne...
L’implantologie moderne démarre dans les années 80 lorsqu’un chirurgien suédois le Pr Bränemark met au point une méthode permettant de remplacer des dents absentes sur des patients édentés. Il pose des implants en titane, attend trois ou six mois avant de poser les prothèses. Cette phase d’attente a pour but de permettre la cicatrisation (l’intégration de l’implant) de l’os autour de l’implant. Les résultats apparaissent excellents. Cette technique est utilisée couramment par les chirurgiens-dentistes depuis une vingtaine d’année.

Les demandes des patients ont été orientées sur l’esthétique des dents artificielles. Elles ont donc été repensées notamment pour être positionnées au plus près de la gencive.

 

Le remplacement d’une dent absente en une seule séance
Les patients ont ensuite souhaité que les prothèses soient mises en place le plus rapidement possible, juste après la pose des implants, pour retrouver plus rapidement une bouche « toute neuve » et éviter les périodes édentées !. Une nouvelle évolution a donc vu le jour et permet aujourd’hui de mettre l’implant et une prothèse « provisoire », en résine, dans la même séance. La période d’intégration de l’implant dans l’os est aussi plus rapide grâce à de nouveaux implants mis sur le marché, dont la surface texturée permet une colonisation rapide des cellules osseuses donc une cicatrisation (intégration) plus rapide. Certains fabricants proposent aujourd’hui des surfaces dites bioactives qui semblent accélérer encore le processus. La prothèse « définitive » en céramique peut alors être placée plus tôt.

Positionner toutes les dents d’un même maxillaire en une seule séance
Grâce aux dernières technologies numériques, le chirurgien-dentiste peut, depuis peu, mettre en place toutes les dents d’un même maxillaire en une seule séance en posant implants et prothèses. A partir d’une prothèse complète existante, le modèle est scanné. Un « guide chirurgical » qui indique précisément où les implants seront positionnés peut alors être élaboré. Le laboratoire peut, à partir de cette réplique, construire la prothèse en céramique qui est posée le jour même de la mise en place des implants. En France, à ce jour, seule une dizaine de patients ont bénéficié de cette méthode.
La tendance qui consistait hier à indiquer et avoir recours aux implants trop systématiquement et rapidement pour le remplacement d’une dent malade (carie ou parodontopathie) est aujourd’hui inversée. La tendance aujourd’hui est plus conservatrice : l’implant reste l’ultime recours.

Ces nouvelles méthodes en implantologie (et les implants en général) sont contre-indiquées pour les fumeurs et les personnes atteintes de bruxisme (grincement des dents la nuit).

 
 
 
imprimer