Comment
veiller à sa
e-réputation ?

Pour choisir leur chirurgien-dentiste, il y a encore quelques années les patients demandaient conseil à leurs proches. Aujourd’hui, ils vont directement chercher les avis en ligne et décident sur cette base ! Face à ces nouveaux comportements, certains réflexes s’imposent.
Publié le 30 juin 2021

Organisez une veille régulière

Afin de pouvoir agir rapidement, faites régulièrement un état des lieux de votre réputation numérique. Mettez en place une veille sur les moteurs de recherche principaux, les sites spécialisés ainsi que les réseaux sociaux. Créez-vous des comptes professionnels afin de pouvoir maîtriser les informations disponibles et répondre directement en ligne à certains avis si c’est la stratégie à adopter.

Tapez votre nom et quelques mots-clefs dans les moteurs de recherche pour contrôler d’éventuels nouveaux résultats. Si vous constatez quelque chose d’anormal, plus vous réagirez tard, plus la correction sera compliquée à obtenir et plus les effets seront négatifs dans le temps. Cette démarche est une nouvelle (et bonne) habitude à prendre. Prévoir cette veille une à deux fois par mois suffit dans la majorité des cas. Cette posture préventive est fortement recommandée. Elle permet d’anticiper de nombreux soucis liés à l’e-réputation.

Une garantie
e-réputation
peut être incluse
dans votre
responsabilité civile
professionnelle

Contactez votre assurance

En cas d’atteinte à votre e-réputation mais également à titre préventif, renseignez-vous auprès de votre assurance de responsabilité civile professionnelle. En effet, certaines d’entre elles proposent une garantie e-réputation, ce qui vous permettra d’être accompagné dans vos démarches.

Cette garantie spécifique peut être automatiquement incluse dans votre contrat ou faire l’objet d’un avenant ou d’une option particulière à souscrire.

Prenez en main votre fiche Google

Google My Business (GMB) est un outil gratuit de référencement local. Une fiche de présentation de votre cabinet apparaît ainsi lorsque les internautes effectuent une recherche sur Google ou Google Maps. Outre le nom de votre cabinet, cette fiche propose les horaires d’ouverture, des photos du cabinet, la note sur 5 (sous forme d’étoiles), le nombre d’avis et les commentaires, le plan d’accès, le lien vers un site Internet et le numéro de téléphone. Cette fiche a été créée automatiquement par Google, même sans votre accord et tout cela est parfaitement légal. Ne cherchez pas à la faire annuler ou disparaitre, c’est peine perdue !

Tapez le nom de votre cabinet dentaire dans la barre de recherche Google et vérifiez si les informations mentionnées sont correctes. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez les modifier. Mais, pour cela, vous devez avoir un niveau d’autorisation “propriétaire”. Connectez-vous sur votre fiche avec votre compte Google pour vérifier ce niveau.

Si vous devez récupérer votre accès, connectez-vous sur le site Google My Business, saisissez le nom exact de votre cabinet et cliquez sur la bonne suggestion.
Si votre fiche n’est pas revendiquée, renseignez les coordonnées de votre cabinet puis finalisez le processus pour récupérer les droits.
Si votre fiche est déjà revendiquée, cliquez sur “demander l’accès” et complétez le formulaire de demande. Cochez la case qui autorise le propriétaire actuel à voir votre profil pour faciliter la récupération des droits. Sélectionnez le niveau d’accès “propriétaire”, remplissez le questionnaire et cliquez sur “envoyer”. Un email de confirmation vous sera transmis. Le propriétaire actuel a 7 jours pour confirmer ou récuser votre demande. S’il ne se manifeste pas, vous deviendrez automatiquement propriétaire de la fiche Google My Business.

Une fois vos droits récupérés, vérifiez toutes les informations présentes sur votre fiche et modifiez-les si nécessaire. Vous pourrez aussi répondre aux éventuels avis déposés par des patients.

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre charte de confidentialité.

En savoir plus Accepter