Un ordinateur portable et des personnages en visioconférence utilisent différent supports pédagogiques lors d'une séance de formation en ligne Un ordinateur portable et des personnages en visioconférence utilisent différent supports pédagogiques lors d'une séance de formation en ligne

DPC, ne ratez pas le coche !

Publié le 11 janvier 2022. Mis à jour le 9 septembre 2022.

Sur la période triennale en cours, près de 11 000 chirurgiens-dentistes ont participé à une session de développement professionnel continu (DPC), soit un peu moins d’un tiers de la population éligible parmi les chirurgiens-dentistes. L’agence nationale du DPC transmet désormais ces données aux instances ordinales. Ainsi, à partir de janvier 2022, l’Ordre pourra commencer à contrôler l’obligation de DPC des chirurgiens-dentistes comme il l’a annoncé dans sa lettre d’information.

Le DPC, c’est pour tout le monde

Depuis 2013, tous les professionnels de santé, sans exception, doivent s’inscrire dans une démarche de développement professionnel continu (DPC). Ainsi, depuis le 1er janvier 2016, vous devez donc justifier du suivi d’un parcours DPC au cours de chaque période triennale. Ce parcours peut être composé de 3 actions : la formation continue, les démarches d’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) et la gestion des risques (GDR). Chaque professionnel de santé libéral doit effectuer au moins 2 types d’actions durant ces 3 ans. Le suivi d’un programme intégré (cumulant 2 types d’actions différentes) permet ainsi de valider cette obligation DPC.

Focus 2022 dernière année de la période triennale en cours

Une nouvelle période triennale a commencé en janvier 2020. Les professionnels de santé ont donc jusqu’au 31 décembre 2022 pour s’acquitter de leur obligation.

Ces actions de formation doivent pouvoir être justifiées. Afin de vous aider dans cette démarche, l’ANDPC a créé le document de traçabilité, véritable mémoire de votre parcours de formation.

La formation continue, un devoir

En tant que chirurgien-dentiste, quel que soit votre mode d’exercice, vous êtes soumis à une obligation de formation continue tout au long de votre vie professionnelle et à une obligation de développement professionnel continu.

Cette obligation relève, pour la formation professionnelle, de :

  • l’éthique personnelle, par le devoir moral de chacune et chacun d’offrir à nos patients la meilleure compétence.
  • l’obligation déontologique indiquée dans le code de la Santé publique (Code de Déontologie, art. R.4127-214).

Elle a été complétée par une obligation de s’inscrire dans une démarche de développement professionnel continu à partir de 2009, obligation réformée en 2016.

Avant tout, une belle opportunité

Avec la mise en place du DPC, une obligation triennale pour chaque professionnel de santé a donc été créée. Au-delà de l'obligation, le DPC est surtout une opportunité. Sur 3 ans, il est donc nécessaire de réaliser des actions de formation continue, d’évaluation de ses pratiques professionnelles et/ou de gestion des risques sur des thématiques entrant dans le cadre d’orientations prioritaires porteuses d’enjeux pour le système de santé et pour les professions.

L’objectif ? 

  • Développer la qualité et la sécurité des soins à travers l’évaluation, l’amélioration des pratiques professionnelles et la gestion des risques.
  • Maintenir et actualiser les connaissances et compétences des professionnels.
  • Prendre en compte les priorités de santé publique.

C’est dans cet esprit et conformément à ces objectifs que l’ADF a créé un programme intégré autour de l’antibiorésistance, sujet de santé publique majeur, qui vous permettra de faire le point sur vos prescriptions d’antibiotiques. Vous pourrez, en suivant cette formation 100% en ligne, à votre rythme, non seulement valider vote obligation triennale de DPC, mais surtout analyser et améliorer vos pratiques professionnelles de manière simple, efficace et rapide.

Pris en charge jusqu’à 100%

Un total annuel de 14 heures de prise en charge par chirurgien-dentiste est accordé chaque année par l'ANDPC pour le suivi d’actions de DPC. Ce financement permet de régler tout ou partie des frais d’inscription directement à l’organisme DPC choisi et de verser une indemnité au praticien. Votre forfait d'heures disponibles est indiqué dans votre compte DPC.

Grâce au DPC, vous avez ainsi accès à de nombreuses formations, présentielles ou en ligne, pour perfectionner vos connaissances, améliorer vos pratiques professionnelles et vous assurer de la qualité et de la sécurité de vos actes. Elles font parfois l’objet d’une prise en charge à 100%. Raison de plus pour les découvrir !

Article recommandé Toute l'offre de DPC en ligne ADFDPC-Formation
Article recommandé DPC en ligne "Savoir Prescrire pour limiter l'antibiorésistance"

Ce site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies dans les conditions prévues par notre charte de confidentialité.
En savoir plus

Accepter Refuser